La Flandre promet une nouvelle prime pour le désamiantage des maisons à partir du 1er janvier 2021. | Mosmonster

La Flandre promet une nouvelle prime pour le désamiantage des maisons à partir du 1er janvier 2021.

De nouvelles primes entrent en vigueur dès le 1er janvier pour l’élimination de l’amiante présente dans les habitations, les écoles et les établissements de soins. Le gouvernement flamand va débloquer une somme record de 124 millions d’euros au cours des deux prochaines années. 


L’amiante est une substance nocive et cancérigène qui était autrefois couramment utilisée dans les matériaux de construction. En Flandre, on estime le nombre de foyers contenant encore de l’amiante à 2,7 millions. L’amiante est une substance qui était couramment utilisée jusqu’à la fin des années 1990 dans les matériaux de construction. On connaît surtout les plaques ondulées typiques ou les ardoises en amiante-ciment, mais il était aussi utilisé dans de nombreuses autres applications. L’OVAM, la société publique flamande de gestion des déchets, estime qu’il reste encore env. 910 000 tonnes d’amiante dans 2,7 millions d’habitations privées en Flandre. L’amiante se compose de petites fibres qui peuvent provoquer diverses maladies et formes de cancer en cas d’inhalation. Depuis 1998, il est dès lors interdit d’encore produire, utiliser ou réutiliser de l’amiante. Pour accélérer le désamiantage de la Flandre, le gouvernement flamand dégage 124 millions d’euros supplémentaires au cours des deux prochaines années  


84 millions sont consacrés à une prime supplémentaire de 8 euros par mètre carré pour les personnes qui isolent leur façade ou leur toiture et font en même temps enlever les ardoises en amiante, les sous-toitures ou revêtements de façade contenant de l’amiante », explique Zuhal Demir, la ministre compétente. La nouvelle prime entre en vigueur le 1er janvier 2021. La condition est que les travaux soient réalisés par un entrepreneur professionnel. 


Au cours des deux prochaines années, 40 millions seront également consacrés au désamiantage dans les écoles et les établissements de soins. « Nous voulons nous concentrer sur les endroits où se rassemblent beaucoup de personnes vulnérables », explique Z. Demir. Une partie de ce budget pourrait également être allouée aux administrations locales pour le désamiantage et la collecte de l’amiante domestique. (Source : vrtnws)   


Rénovation avec amiante  


Cauwelier a 50 ans d’expérience dans la rénovation des toits, nous disposons également du personnel formé pour l’enlèvement et la rénovation d’ardoises contenant de l’amiante. Les ardoises contenant de l’amiante ne peuvent pas être nettoyées conformément à la loi sur l’amiante. La législation stipule également que d’ici 2040, tout matériau contenant de l’amiante doit disparaître en Flandre.  


Reconnaître l’amiante 

 

Comment savoir si vos ardoises contiennent ou non de l’amiante ? Une première indication importante est l’année de production. Les ardoises produites après 1996 sont exemptes d’amiante. Vos ardoises ont été fabriquées avant 1990, elles comportent presque à coup sûr de l’amiante. Vous avez encore des doutes sur l’éventuelle présence d’amiante dans votre toit en ardoise ? Consultez alors notre check-list détaillée ci-dessous sur les ardoises contenant de l’amiante. Il est important de savoir si de l’amiante est présent ou non, car cela détermine la nécessité ou non de procéder à une rénovation ou à un nettoyage. Vos ardoises ne contiennent pas d’amiante ? Mosmonster peut alors se charger de leur nettoyage.  


Rénovation de toits

 

En cas de présence d’amiante, vous pouvez contacter Cauwelier pour une rénovation du toit. Nous serons heureux de vous conseiller et de vous aider.  


       

Andere nieuwsberichten

Partagez cette page